L’association

N'hésitez pas à partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

ASBL Le Monde des Possibles (statuts déposés le 22 mars 2001)

Centre de formation au français langue étrangère et à l’informatique pour personnes primo-arrivantes situé dans le quartier du Longdoz à Liège.

97 rue des Champs – 4020 Liège – Belgium

Arrêt du Bus 17 “Rue des champs” ou rue Gretry (Bus 4) –  Pour une visite virtuelle de nos locaux
Tel / Fax : 04 / 232.02.92.
Gsm : 0497 / 533.885.
E-mail : lemondedespossibles(at)gmail.com
Site internet www.possibles.org
N° de compte en banque Triodos : IBAN : BE28-5230-8022-3220  BIC : TRIOBEBB

actionRecueil de nos projets (PDF 8Mo)

Personnes de contact : Régine Decoster – Chiara Giacometti – Corina Moisescu – Charlotte Poisson – Marie-Christine Hay – Kevin Cocco – Xavier De Zan

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Président : Alexandre Destrument
Trésorier : Didier Van der Meeren
Secrétaire : Simon Grinberg
N° d’entreprise : 474-324-852

Horaire des activités : du lundi au vendredi de 9h à 17h –

Présentation

Depuis mars 2001, l’association “Le Monde des Possibles” développe des initiatives citoyennes sur le terrain de l’action culturelle, de la formation au français et de la sensibilisation contre les inégalités et toutes les formes d’exclusion.

Depuis l’association a développé de nombreux projets qui ont amené des personnes qui ne se seraient pas spontanément rencontrées à réaliser ensemble des actions communes et une meilleure compréhension interculturelle. (projet Banzaï, Babeljob, Dazibao, Diversity Crew, Généractions, Semantis, Parlement des enfants, Mediamorphose, Entrée libre, Hocus Pocus…).

Les activités du Monde des Possibles sont soutenues par deux grands axes :

  1. Lutter contre l’exclusion et travailler à une participation active dans la vie sociale, culturelle, politique et professionnelle. Autrement dit, travailler avec les personnes migrantes pour que nous soyons moins exclus des circuits d’information, de communication, de socialisation, de reconnaissance ;
  2. Favoriser l’épanouissement et l’insertion des personnes migrantes socialement défavorisées. Cela veut dire développer des actions pour avoir du plaisir et agir ensemble pour un projet de société solidaire.

Au sein des différentes actions ci-contre, nous favorisons une approche d’autosocioconstruction des savoirs et pratiques car :

  • elles partent de là où se trouvent les personnes susceptibles de participer aux actions du quartier du Longdoz  et souhaite accompagner ces personnes pour plus d’autonomie et de responsabilisation.
  • elles développent l’estime de soi, la confiance en soi et l’envie de découvrir d’autres cultures, d’être actif et critique.
  • elles permettent aux participant(e)s de s’approprier un thème, de prendre la parole et si possible la répercuter ailleurs.
  • elles partent part des connaissances des gens, de leurs pratiques, soutien une approche rhizomatique plutôt que hiérarchique dans la constitution des savoirs et pratiques.
  • elles évaluent les acquis des participant(e)s et du personnel de l’association de façon participative et sur la durée.

Quelle ligne transversale entre les projets du Monde des Possibles ?