Mediamorphose

N'hésitez pas à partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

logo mediamorphose  logo SPP_Integration_sociale

Formation aux courts-métrage (2013)

Avec le soutien du Service Public Fédéral – Intégration sociale

Visitez le blog du projet icilogo blog

Les avancées technologiques ont permis d’avoir un accès beaucoup plus large au matériel de prise de vue, de son et de montage. Mais comment s’approprier ces outils ? Comment dépasser la forme journalistique dominante ? Comment communiquer un message de manière singulière ?

Cette formation propose tout d’abord d’initier le participant au cinéma d’auteur afin d’élargir ses codes de lecture face aux produits audio-visuel. Par le biais d’analyse d’extraits de films, nous tenterons de comprendre les formes utilisées par les réalisateurs pour exprimer leur message. Nous prendrons conscience que le cinéma s’est construit, au cours du temps, un langage qui lui est propre, une grammaire singulière.

Ensuite par le biais de divers exercices, les participants tenteront d’écrire une histoire utilisant le langage cinématographique. Ces exercices seront considérés comme des laboratoires où la critique collective de ces exercices constitue une grande partie de l’apprentissage.

Le but final de la formation est de réaliser, par groupe, un court métrage sur un sujet défini.

Les exercices présentés sur ce blog sont donc des étapes de travail dans la compréhension et l’intégration du langage cinématographique de base. Ces exercices doivent être vus dans un contexte d’expérimentation des formes.

Module 1: Exercices pratiques, analyse filmique (5 jours )

Brève prise en main technique, projection et analyse de films. Réalisation d’exercices au cours desquels se fait une initiation pratique au matériel de prise de vue et de son. La projection et analyse de films documentaires de référence est une partie essentielle de ce module.

Module 2 : Repérage – écriture du dossier de son film. ( 3 jours)

Le module 2 se fait simultanément au module 1. Pendant cette période, chaque stagiaire choisit, définit, prépare et repère le sujet du film documentaire qu’il souhaite réaliser. Il apprendra également à organiser ses repérages et définir ses intentions par le biais de la réalisation du dossier de production.

Module 3 : Tournage du film de stage. ( 3 jours )

Les stagiaires organisent leurs tournages sur base des disponibilités de leur sujet et du matériel. Ils préparent les plans à tourner en cohérence avec leur dossier de production réalisé antérieurement. La préparation du tournage se réalise pendant les heures de la formation. Le tournage se réalise en dehors de la formation. Les stagiaires se rendront seuls sur les lieux de tournage. Une vision des rushs est systématiquement organisée après les tournages. Cette progression dans l’analyse et la critique des tournages donne aux stagiaires la capacité de se corriger et d’approfondir la réalisation de leur sujet.

Module 4 : Montage et finition du film de stage. (4 jours)

Chaque stagiaire, au fur et à mesure du tournage, commencera à dérusher et à prémonter son film. Cette étape permet de mettre en place la structure définitive et le montage final du film. Ce moment essentiel met en évidence les idées restées diffuses lors des tournages.

Module 5 : Évaluation – Orientation (1 jour)

Lors de cette journée, une vision collective des films réalisés est organisée. Cette étape permet de confronter son travail aux autres et de prendre conscience de la cohérence de son discours. Ensuite, il sera demandé aux stagiaires d’objectiver leurs compétences ainsi que de réfléchir à la suite de leur parcours.