Niveaux de FLE

N'hésitez pas à partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Les objectifs langagiers par niveau :

La compréhension orale :

Niveau A1.1 (Français 1 au MDP – 107 personnes en 2016)

  • comprendre, au sujet d’eux-mêmes et de leur famille (identité, lieu et date de naissance, âge, composition de la famille), des mots familiers, des expressions très courantes, insérés dans des textes très simples, si les gens parlent lentement et distinctement ;
  • comprendre des questions simples au sujet d’eux-mêmes et de leur famille ;
  • identifier les paramètres d’une situation de communication claire, inscrite dans la vie quotidienne.

Niveau A1.2 (Français 2 au MDP – 52 personnes en 2016)

  • comprendre des mots familiers, des expressions très courantes, ainsi que des énoncés très simples au sujet d’eux-mêmes, de leur famille et de l’environnement concret et immédiat, si les gens parlent lentement et distinctement ;
  • comprendre des questions simples au sujet d’eux-mêmes, de leur famille et de l’environnement concret et immédiat ;
  • identifier les paramètres d’une situation de communication claire, inscrite dans la vie quotidienne.

Niveau A2.1 (Français 3 au MDP – 68 personnes en 2016)

  • comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées, en relation avec des domaines immédiats de priorité (informations personnelles et familiales simples, achat, travail, etc.) ;
  • comprendre un échange qui porte sur l’expression d’une impression, d’un sentiment, d’un goût, d’un accord ou d’un désaccord, en des termes simples ;
  • suivre des directives et des instructions claires et précises.

L’expression orale :

Niveau A1.1

  • – communiquer de façon simple, si l’interlocuteur parle lentement et distinctement et se montre coopératif ;
  • – utiliser des phrases simples pour se présenter, décrire leur lieu d’habitation ;
  • – utiliser les expressions élémentaires de salutation et de congé.

Niveau A1.2

  • communiquer de façon simple, si l’interlocuteur parle lentement et distinctement et se montre coopératif ;
  • poser des questions simples sur des sujets familiers (famille, lieu de vie, activité professionnelle, loisirs, goûts), ainsi que répondre à de telles questions ;
  • utiliser les expressions élémentaires de salutation et de congé.

Niveau A2.1

  • utiliser une série de phrases ou d’expressions pour décrire en termes simples leur famille et d’autres gens, leurs conditions de vie, leur formation et leur activité professionnelle actuelle ou passée ;
  • situer des événements dans le temps et raconter des faits passés ;
  • avoir des échanges brefs, sans pour autant être capable de poursuivre une vraie conversation.

La compréhension écrite :

Niveau A1.1

  • comprendre et lire des noms familiers, des expressions, des mots courants et des phrases très simples.

Niveau A1.2

  • reconnaître des noms, des expressions et des mots courants ;
  • suivre des indications brèves et simples ;
  • comprendre des messages simples.

Niveau A2.1

  • comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées, en relation avec des domaines immédiats de priorité (informations personnelles et familiales simples, environnement proche, etc.) ;
  • trouver une information particulière prévisible dans un document courant, une publicité simple, un prospectus, un courriel, etc. ;
  • comprendre globalement le contenu de lettres personnelles courtes et simples.

L’expression écrite :

Niveau A1.1

  • compléter un formulaire très simple ;
  • écrire quelques phrases et expressions simples sur eux-mêmes ou leur environnement proche, en s’appuyant sur un matériel donné.

Niveau A1.2

  • compléter un formulaire ;
  • écrire un texte personnel court et simple sur eux-mêmes ou leur environnement proche, en s’appuyant sur un matériel donné.

Niveau A2.1

  • écrire un message personnel structuré en réponse à une demande et qui porte sur une situation proche de leur quotidien ;
  • raconter des événements ou des activités vécus en utilisant une formulation personnelle.

Français 4 (A2.2) :

  • Comprendre globalement le contenu d’un document simple.
  • Situer des événements dans le passé.
  • Etre capable de poursuivre une vraie conversation avec des échanges brefs.
  • Raconter des événements ou des activités vécus en utilisant une formulation personnelle, tant à l’oral qu’à l’écrit.

Méthodologie :

Les cours de français pour adultes demandent un ancrage fort dans la vie quotidienne. Voilà pourquoi nous essayions d’utiliser un maximum d’outils authentiques que les bénéficiaires pourraient rencontrer tous les jours (un virement, un formulaire d’inscription, un certificat médical, un bail, une carte postale, un article de journal, etc.). Ce choix permet de donner du sens à l’apprentissage qui, d’ailleurs, ne se fait pas seulement en classe mais également à travers des sorties extérieurs, des spectacles, des invités ou personnes ressources.

Nous tenons à varier le plus possible les méthodes d’apprentissage pour aller à la rencontre des intelligences multiples des apprenant(e)s (logique, corporelle-kinesthésique, musicale, artistique, spatiale, etc.).

Au Monde des Possibles nous travaillons pour le décloisonnement des groupes : les bénéficiaires sont ainsi invité(e)s régulièrement à rencontrer d’autres classes de FLE ou d’autres projets et échanger avec ceux-ci.

Cette approche nous permet d’aller au-delà du français pour investir des volets de socialisation et de création de liens de solidarité entre personnes qui découvrent avoir beaucoup plus de points en commun de ce qu’elles n’auraient jamais imaginé. Sans oublier que changer de contexte de temps en temps sollicite les bénéficiaires à oser parler et s’ouvrir à l’autre. Le dialogue interculturel et intergénérationnel étant une priorité pour l’association.

“Soyons le changement que nous voulons voir dans le Monde” (Gandhi)

Tou(te)s les participant(e)s qui commencent un bout de chemin avec nous, sont mis(es) au courant des valeurs dans lesquels le Monde des Possibles croit, de son approche méthodologique et de sa dimension d’éducation permanente. Cette dernière se manifeste différemment dans les groupes car plusieurs facteurs jouent à la réalisation de sa forme : les caractéristiques du groupe, le vécu des participant(e)s, le niveau de maîtrise du français, … (cf L’Education Permanente : axe transversal des activités du Monde des Possibles http://possibles.org/)

русский версия / Version russe