Reprise des activités au 8 juin 2020

« La capacité de l’Europe à contenir l’épidémie du coronavirus en cette période de déconfinement sera largement déterminée par sa capacité à fournir un accès universel et inclusif aux systèmes de soins de santé aux populations les plus vulnérables, comme les migrants et les autres personnes exclues “. Emmanuel André.  Sources RTBF 

 

COMMUNICATION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE 

L’ASBL LE MONDE DES POSSIBLES  

SUR LA REPRISE DES ACTIVITES AU 8 JUIN 2020 

 

Suite au sondage réalisé auprès des stagiaires des cours de français langue étrangère (https://forms.gle/PsmRFhW7fsSdyied6  

 

  1. A) Le Monde des Possibles ASBL :

 

1) REPREND DES ACTIVITES de LIEN SOCIAL en présentiel 97 rue des Champs – 4020 Liège à partir du 8 juin 2020 (visites culturelles, activités en extérieur…).  Se renseigner auprès du formateur/de la formatrice sur les horaires en petits groupes -> lemondedespossibles@gmail.com ou 04/232.02.92 

 

Des dispositions sont prises pour assurer la sécurité de chacun.e eu égard au COVID19. 

 

2) CONTINUE SES ACTIVITES PEDAGOGIQUES en ligne sur Internet dans la suite des actions menées sur internet depuis le 16/3/2020.   

 

Les cours de FLE à distance s’adaptent afin de poursuivre au mieux les objectifs pédagogiques du programme prévu en présentiel. Ils s’organisent via des groupes WhatsApp créés en septembre 2019, au début de l’année scolaire et utilisés intensément depuis le confinement.  

 

Chaque formateur.ice utilise ce canal de communication avec ses apprenant.e.s pour garder un lien avec tout le monde, avoir des nouvelles, envoyer (et recevoir) des exercices. Les exercices sont réalisés à distance en utilisant des photos, des enregistrements, des vidéos et des documents Google form. Les visioconférences permettent de retrouver une atmosphère plus proche des activités en présentiel. L’évaluation est effectuée de manière formelle et informelle et est accompagnée d’un suivi individuel. 

 

3) Des activités spécifiques seront prévues et coconstruites avec les participant.e.s en juillet/août en fonction de l’évaluation de la situation sanitaire du COVID19 

 

  1. B) Les formations en Redem’Arts, TREE, Métissages, FOL & Univerbal en présentiel reprendront au 1er septembre 2020.  

 

Le projet Univerbal continue à distance avec l’équipe des interprètes en milieu social qui effectue des séances d’interprétation par téléphone pour assurer un accompagnement aux personnes qui en ont besoin et qui se réunit régulièrement via une plateforme en ligne. Nous allons également publier un Guide méthodologique exposant le projet depuis ses débuts en 2016 pour présenter notre cheminement en économie sociale et solidaire, nos perspectives axées sur la structuration du collectif et la pérennité du service et le développement de la formation Univerbal axé sur le renforcement des compétences de l’interprète, l’approche interculturelle et le soutien entre pairs.  

 

Le projet TREE poursuit à distance la collaboration avec les partenaires dans les différentes régions (Meuse-Rhin) bien que les formations soient pour le moment suspendues. A l’automne 2020, un événement public sera organisé à Liège poursuivant l’objectif de consolider les liens et les rencontres entre personnes migrantes et personnes n’ayant pas vécu de parcours de migration. https://www.possibles.org/tree/ 

 

Le projet Métissages reprendra dès que les conditions sanitaires de sécurité, idéales pour les cours in situ nous permettraient de redémarrer.  Toutefois, nous sommes disposés à répondre à toutes les questions pratiques liées à l’accès aux numériques.  

    

Le projet FLE ON LIVE poursuit à distance. Dès les premiers jours de confinement, des cours et des révisions FLE ont été organisés via un groupe WhatsApp afin d’assurer un suivi pédagogique, mais aussi de maintenir un lien avec nos apprenante∙s. Des dossiers de travail, des ateliers philosophiques, et des tâches sont à réaliser chaque semaine pour que nos apprenant∙e∙s de FLE ON LIVE ne perdent pas trop le rythme.  

 

Des appels téléphoniques de la part des formateurs∙trices sont passés régulièrement pour soutenir et identifier les besoins des apprenant∙e∙s qui, dû à certaines raisons, ne peuvent pas participer aux cours à distance : soucis de santé, manque de volonté, manque d’équipement technologique/ des moyens/ des compétences 

 

Renseignements : Didier Van der Meeren, Administrateur – dvdmeeren@possibles.org – 0497/533.885 

Communication déconfinement MDP 18 mai 2020

LE MONDE DES POSSIBLES ENGAGE!

Dans le cadre du projet de formation Sirius, le Monde des Possibles recrute:

  • Un.e coordinateur.trice ETP
  • Deux formateur.trice.s Frontend ETP
  • Un.e formateur.trice webdesigner ETP
  • Un.e référent.e pratique professionnelle ½ ETP
  • Un.e chargé.e de communication ETP

Sirius vise à travailler les compétences IT « agence ready » pour une insertion socioprofessionnelle/ mise en stage en agence web ou en SiriusCoop. Il s’agit d’une formation de 700 heures dédiées à la conception d’un site internet utilisant les langages HTML/CSS/JS/PHP/MySqL ainsi que les techniques liées au webdesign.

Tous les détails concernant les candidature se trouvent ici (PDF, 528ko)

Descriptif complet de la formation (PDF, 217ko)

Site internet de l’édition 2019 de la formation Sirius : sirius-hub.be

Page Facebook du Hub Sirius

Vidéo récapitulative de l’édition Sirius 2019

SUSPENSION DES ACTIVITÉS

Chère.s stagiaires, partenaires, collègues, sympathisants,

 

Suite aux risques important de propagation du virus, l’ASBL Le Monde des Possible suspend ses formations & projets collectifs jusqu’au 3 avril 2020.

Notre équipe de formation, service social & juridique restent disponibles notamment par les moyens électroniques dont l’adresse générale de l’association lemondedespossibles@gmail.com ou au 04/232.02.92.

De même, les interprètes du service d’interprétation en milieu social/médical assurent la continuité de leur travail par vidéoconférence – contact univerbal@possibles.org ou 04/232.02.92.

Nous vous tiendrons informés de l’évolution de ces mesures.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Cordialement,

L’équipe du Monde des Possibles

L’INTERCULTURALITÉ ET LA PRÉSERVATION DES LANGUES EN VOIE DE DISPARITION

Le 17 décembre dernier, nous organisions un colloque intitulé « L’INTERCULTURALITÉ ET LA PRÉSERVATION DES LANGUES EN VOIE DE DISPARITION»

Afin de protéger et de défendre les droits des peuples autochtones, l’Assemblée Générale des Nations Unies (AGNU) a proclamé l’année 2019 « Année Internationale des Langues Autochtones » – https://fr.unesco.org/IY2019. Les 200 personnes d’origine étrangère qui franchissent la porte du Monde des Possibles chaque semaine parlent 140 langues et dialectes différents. Ces langues constituent un vecteur culturel de savoirs, d’Histoire, de valeurs et d’identité de chacun et de chacune.

Cette matinée de réflexion sur l’articulation fut articulée autour du multilinguisme et de l’inclusion sociale des personnes d’origine étrangère. Les participant·e·s des différents projets de l’ASBL et des personnes ressources ont proposé des pistes de réflexion sur : l’apprentissage de la langue du pays d’accueil et l’avenir de la langue maternelle ou familiale, le multilinguisme au sein des institutions publiques, les échanges interculturels et la contribution des arts dans le processus d’inclusion, les compétences linguistiques valorisées sur le marché de travail.

Télécharger les actes du colloque (PDF, 6Mo)

Télécharger le livret des proverbes traduit en français (PDF, 1Mo)

Découvrez ci-dessous les proverbes proposés par nos participant·e·s, dans leurs langues

 

Rencontre/débat: préservation des langues en voie de disparition

Afin de protéger et de défendre les droits des peuples autochtones, l’Assemblée Générale des Nations Unies (AGNU) a proclamé l’année 2019 « Année Internationale des Langues Autochtones » – https://fr.unesco.org/IY2019. Les 200 personnes d’origine étrangère qui franchissent la porte du Monde des Possibles chaque semaine parlent 140 langues et dialectes différents.

Ces langues constituent un vecteur culturel de savoirs, d’Histoire, de valeurs et d’identité de chacun et de chacune. Entre l’obligation et l’ambition d’apprendre la langue du pays où elles arrivent, le besoin et le souhait de s’insérer socialement et professionnellement au sein de la société d’accueil, les personnes migrantes doivent souvent renoncer à communiquer dans leur langue maternelle, comme si s’invisibiliser démontrait une meilleure volonté de « s’intégrer ». Au cours des prochaines années, ces langues – parfois rares – risquent de disparaître au profit de langues dominantes. Quelles en seraient les conséquences ? Dans le cadre de cette initiative de l’UNESCO et de l’agrément ECOSOC du Monde des Possibles ASBL, nous avons organisé une matinée de réflexion sur l’articulation entre le multilinguisme et l’inclusion sociale des personnes d’origine étrangère.

Les participant.e.s des différents projets de l’ASBL et des personnes ressources ont proposé des pistes de réflexion sur : l’apprentissage de la langue du pays d’accueil et l’avenir de la langue maternelle ou familiale, le multilinguisme au sein des institutions publiques, les échanges interculturels et la contribution des arts dans le processus d’inclusion, les compétences linguistiques valorisées sur le marché de travail.

Album photo disponible ici (Facebook)

TREE – Training for integrating Refugees in the Euregio

Nous étions ce lundi 18.11.19 à la Salle académique de l’Université de Liège pour présenter le projet TREE aux opérateurs et professionnels du secteur de l’intégration à Liège. Le Monde des Possibles honorera le 1er module de la formation présenté ici https://www.possibles.org/wp-content/uploads/2019/10/Tree_Fortbildungsprogramm_email.pdf

Le projet TREE (Training for integrating Refugees in the Euregio) a pour objectif de préparer et d’outiller les opérateurs de terrain, professionnels et volontaires, dans leur mission d’accueil, d’accompagnement et de formation des personnes réfugiées dans l’Euregio Meuse-Rhin. Les personnes formées auront l’occasion de transférer leurs apprentissages sur le terrain dans des actions concrètes avec les réfugiés, en particulier, la formation et la mise sur pied d’un service d’interprétariat social sera envisagé.

Conférence/débat: “Interculturalité et préservation des langues en voie de disparition” ce 17/12

Afin de protéger et de défendre les droits des peuples autochtones, l’Assemblée Générale des Nations Unies (AGNU) a proclamé l’année 2019 « Année Internationale des Langues Autochtones » (https://fr.unesco.org/IY2019).


Dans le cadre de cette initiative de l’UNESCO et de l’agrément ECOSOC du Monde des Possibles ASBL, nous vous convions à une matinée de réflexion sur l’articulation entre le multilinguisme et l’inclusion sociale des personnes d’origine étrangère. Les participant.e.s des différents projets de l’ASBL et des personnes ressources proposeront des pistes de réflexion sur : l’apprentissage de la langue du pays d’accueil et l’avenir de la langue maternelle ou familiale, le multilinguisme au sein des institutions publiques, les échanges interculturels et la contribution des arts dans le processus d’inclusion, les compétences linguistiques valorisées sur le marché de travail.

Nous proposerons une liste de recommandations et des actions concrètes pour promouvoir le multilinguisme à Liège.Intéressé.e? Envoyez un mail à lemondedespossibles@gmail.com ou contactez Siham ASSRI au 04/232.02.92 pour le 15 décembre 2019 au plus tard, nous vous confirmerons votre inscription.

Maison des Sports de Liège
Rue des Prémontrés 12, 4000 Liège
Mardi 17 décembre de 9h à 13h

Le programme détaillé est disponible ici (PDF)

KICKST’ARTS, un projet international visant à travailler sur l’inclusion des jeunes en décrochage scolaire et/où éloigné.e.s de l’emploi

KICKST’ARTS est un projet international financé par Erasmus+ KA2 et coordonné par le Monde des Possibles, en partenariat avec Kids & Co (Berlin) et Active Youth (Vilnius/Kaunas). Pendant deux ans, nous travaillerons ensemble dans l’objectif de comparer nos pratiques de terrain en terme d’inclusion des jeunes en décrochage scolaire et/où éloigné.e.s de l’emploi. KICKST’ARTS vise également à mutualiser nos pratiques par la réalisation d’un guide méthodologique à destination des associations de jeunes, mais aussi de l’enseignement formel afin de proposer des animations en lien avec la problématique du décrochage. Les jeunes des contextes partenariaux seront conviés dans la réflexion et la recherche de solutions innovantes qui les concernent. Ces 27 et 28 février 2019, nous nous sommes réunis pour la première fois à Liège (BE) pour établir notre plan d’action. Si vous souhaitez proposer votre soutien au projet d’un quelconque manière ou simplement recevoir plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

English version:

KICKST’ARTS is an international project financed by Erasmus+ KA2 and coordinated by le Monde des Possibles, in partnership with Kids & Co (Berlin) and Active Youth (Vilnius/Kaunas). For two years, we will work together in the aim to compare our field practices in terms of early school leavers and/or young people remote from the labour market inclusion. KICKST’ARTS aims also to share our best practices by creating a methodological guide book for use by youth associations, but also for formal education professionals in order to propose various animations about the issue of school dropout. The young participants from the partnerships contexts will be asked to take part in this reflection to find innovative solutions. On February 27th and 28th, we met for the first time in Liège (BE) to establish a global action plan. If you are interested to support the KICKST’ARTS project or simply want more information, please do not hesitate to contact us.

OFFRE D’EMPLOI: UN.E FORMATEUR.TRICE EN FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE (H/F) CDD

Le Monde des Possibles engage UN.E FORMATEUR.TRICE EN FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE (H/F) pour CDD du 01/04/2019 au 31/12/2019 (19h/sem.)

Offre consultable ici en PDF

Rencontre-débat EUROSCEPTICISME ET MIGRATIONS: compte rendu

L’absence d’un projet politique européen en faveur de l’asile et des migrations questionne la capacité de l’Union Européenne à défendre les droits fondamentaux des personnes qui demandent protection au vieux continent. L’enjeu du colloque l’euroscepticisme résidait dans la capacité des citoyens à interpeller l’Union Européenne en vue des prochaines élections européennes de mai 2019 et formuler des recommandations sur des thématiques qui les concernent au quotidien (permis de séjour, accès au marché du travail, criminalisation, représentativité au sein des instances, développement de projets d’insertion socioprofessionnelle, innovations de l’économie sociale et solidaire).

Les intervenants des différents panels ont alimenté durant une journée une expertise partagée avec les personnes présentes, issues des récentes migrations et partenaires européens.

Les contributions ainsi que le compte rendu de cette journée soutiendront une future participation au Forum Européen des migrations qui se tiendra début avril 2019 à Bruxelles.

Télécharger le compte-rend du en PDF