Union Migrant Net 2022 – Programme d’échange mutuel entre Liège et Sofia

Since its foundation in 2013 and up to date, the UnionMigrantNet has 186 online contact points in 16 European countries & is giving information and advice to migrants in different areas: their rights and duties to access the labour market, their rights at work and working conditions, recognition of skills and qualifications, pre- departure information among others. The UnionMigrantNet portal gives also the possibility for them to have online access to such services and enables contact points to share information, questions and bestpractices. In 2022, UnionMigrantNet is the largest EU network providing services specifically addressed to migrants in Europe.

In this framework, a mutual learning program has been organized between some members: trade union, municipal and associative representatives from Liege and Sofia has discovered during 2 mobilities the local realities and the good practices in terms of integration.

In Liège, institutional support for third-country nationals is based on three main lines, between the City’s Social Cohesion Plan, the monitoring of the CRIPEL/SADA, and the third-country nationals unit of Forem (Regional employment office). It is complemented by a wide range of services provided by civil society, aimed at migrants, regardless of their residence status.

Liege is a city of migrants, with more than 50% of its population of foreign origin. The motion declaring « Liège a welcoming, responsible, and open city » adopted unanimously by the Communal Council on November 27, 2017 is leading the way in Belgium, committing the services of the municipality to a whole series of measures to welcome people of foreign origin on its territory and support their integration into the labor market.

In Sofia, in the last 10 years, there has been an increased interest of citizens of third countries in living and working in the country. This required joint action by trade unions, municipality, employers and the non-governmental sector to integrate third-country nationals and migrants through easier access to services, minimization of data collection, improved data sharing and improved coordination between stakeholders. The unstable situation in Ukraine, as well as in Syria and Afghanistan, is currently increasing the flow of migrants to Bulgaria, the EU’s external border. In addition, Sofia attracts more and more third-country nationals, mainly from the Balkans, former Soviet republics and the Middle East, especially through higher education and seasonal employment opportunities. The networking of all stakeholders – trade unions, employers, local authority and the non-governmental sector aims to facilitate the contribution of refugees and migrants to the urban, economic and social fabric of the city, while recognizing the important role of host local communities in ensuring integration.

In Liège, the Bulgarian delegation met with the Mayor and the alderman for interculturality, as well as with the services of Monde des Possibles, CEPAG, the FGTB Liège-Huy-Waremme, SADA and CRIPEL. A visit to the Fedasil G4S center in Saint-Joseph was organized, as well as a tour of the city on the theme of integration with F41.

In Sofia, the Liège delegation discovered the activities of CITUB, Bulgarian Council on Refugees and Migrants, Institute for Social and Trade Union Research, Caritas Bulgaria, Oborishte District in Sofia Municipality, State Agency for Refugees with the Council of ministers, and the Bureau for Information and Services for third country nationals.

Le Monde des Possibles was able to share its projects concerning integration through social economy, and discover 2 comparable projects in Sofia, organized by Caritas Bulgaria: Caritart (https://caritart.bg/about-us-2/) and Caristo (http://bcnl.org/en/analyses/bistro-caristo.html).

Guide de sensibilisation : L’inclusion des personnes d’origine étrangère par l’économie sociale et solidaire dans les villes européennes

Guide de sensibilisation : L’inclusion des personnes d’origine étrangère par l’économie sociale et solidaire dans les villes européennes

Ville de Liège, Monde des Possibles, CEPAG – Juin 2022

Pour pallier aux difficultés d’accès à l’emploi, des collectifs de personnes d’origine étrangère – avec et sans titre de séjour – se coordonnent autour d’activités en économie sociale et solidaire, qui répondent à leurs besoins comme à ceux de la société.

Le projet Union Migrant Net (AMIF), porté avec la Confédération Européenne des Syndicats, réunit en Belgique la ville de Liège, Le Monde des Possibles et le CEPAG. En Belgique, il vise à mettre en valeur des initiatives en économie sociale vectrices d’inclusion des personnes migrantes, en identifiant de bonnes pratiques au sein des municipalités européennes dans un Guide de sensibilisation.

Ce Guide de sensibilisation vise à partager les résultats de cette enquête, et à tirer de bonnes pratiques de projets européens emblématiques. Il est également disponible en anglais.

Télécharger la version francophone (PDF)

Contact : pauline.mallet@possibles.org

Atelier « Danses du Monde » – dans le cadre de Bibliosphères

ATELIER DANSES DU MONDE
Samedi 14 mai 2022
De 14h à 17h
Au Monde des Possibles (Potiérue 10, 4000 Liège)
Inscriptions auprès de Kiara : 0476 42 04 67 ou giacomettichiara@possibles.org

Le Monde des Possibles fête ses 20 ans du 10 au 12 juin !

Le Monde des Possibles a été fondé en 2001 pour contribuer à lutter contre les inégalités et toutes les formes d’exclusion. Cet impératif est toujours d’actualité 20 ans plus tard.

Pendant ces trois jours de célébration, nous retracerons tout le chemin parcouru avec nos partenaires en faveur des droits fondamentaux des personnes d’origine étrangère. Conférences-débats, ateliers numériques, spectacles et cuisine du monde (préparés par notre équipe, ses bénévoles et apprenants) vous attendent du 10 au 12 juin en Potiérue dans une ambiance festive et solidaire.

Programme complet ici (PDF)

 

Invitation au colloque Union Migrant Net – Inclusion des personnes migrantes par l’économie sociale – 10/6/2022

10 june 2022 – Liège (Belgium) and online – 9:30-1:00

To overcome the difficulties of access to labour market, groups of migrant workers – with and without residence permits – are coordinating around activities in the social and solidarity economy, which meet their needs as well as those of society.

The Union Migrant Net project (AMIF), carried out with the European Trade Union Confederation, brings together in Belgium the city of Liège, « Le Monde des Possibles » and « CEPAG ». It aims to highlight social economy initiatives that promote the inclusion of migrants, by identifying good practices in European municipalities.

This conference aims to share the results of this survey, gathered in an awareness-raising guide, and to meet the initiators of inspiring European projects. It will also be an opportunity to present the achievements of Liège, in the framework of the Liège Hospitalière motion.

Translation in English and French.

Contact : pauline.mallet@possibles.org


10 juin 2022 – Cité Miroir de Liège et en ligne – 9h30 à 13h

Pour pallier aux difficultés d’accès à l’emploi, des collectifs de personnes d’origine étrangère – avec et sans titre de séjour – se coordonnent autour d’activités en économie sociale et solidaire, qui répondent à leurs besoins comme à ceux de la société.

Le projet Union Migrant Net (AMIF), porté avec la Confédération Européenne des Syndicats, réunit en Belgique la ville de Liège, Le Monde des Possibles et le CEPAG. Il vise à mettre en valeur des initiatives en économie sociale vectrices d’inclusion des personnes migrantes, en identifiant de bonnes pratiques au sein des municipalités européennes dans un Guide de sensibilisation.

Ce colloque vise à partager les résultats de cette enquête et à rencontrer les initiateurs d’une série de projets européens inspirants. L’occasion également de présenter les réalisations liégeoises, dans le cadre de la motion Liège Hospitalière.

Interprétation en français et en anglais.

Contact : pauline.mallet@possibles.org

Unionmigrantnet : retour sur le workshop du 10 décembre 2021 à La Cité Miroir

Retour sur le Workshop Unionmigrantnet du 10 décembre 2021 à La Cité Miroir. Un partenariat du Monde des Possibles avec la Ville de Liège et le CEPAG, dans la continuité de l’École des Solidarités et des travaux de Liège Ville Hospitalière-Collectif citoyen et associatif

Téléchargez les actes du workshop ici (PDF, 2Mo)

L’occasion de remercier tou.te.s les participant.e.s à cette rencontre, et notamment : Cripel asblLe ForemAtemos ASBLSirius Hub100PAPMigrations Libres, Univerbal, etc.

Merci aussi à Visual Garden – Judith Du Faux – Facilitation Graphique

La réflexion se poursuit autour de l’ouverture d’un tiers-lieu liégeois pour accueillir les activités en économie sociale portée par des personnes migrantes et sur la question des marchés publics.

Save the date : le prochain événement UMN aura lieu le 10 juin 2022 à la Cité Miroir.

Un projet coordonné par ETUC dans le cadre de la DG HOME AMIF.

Contact : pauline.mallet@possibles.org

Le rôle de l’art et de la culture dans l’inclusion des migrants : invitation au focus group dans le cadre du projet InCreate

Vous êtes un éducateur, professionnel ou bénévole travaillant avec des ressortissants de pays tiers/migrants adultes ? Vous souhaitez mieux comprendre et acquérir de nouvelles compétences sur le rôle de l’art et de la culture dans l’inclusion des migrants? Alors participez à notre focus group ce 24 février 2022 de 13h30 à 15h30.

 

24 février 2022 – de 13h30 à 15h30

 Meeting en ligne sur ZOOM, enregistrement ici : https://us02web.zoom.us/meeting/register/tZYuf-2rrDMvGtTVzXghspoeQLFMBav0b5oZ

 

Objectifs du focus group et contexte

Dans le cadre du projet Erasmus+ InCreate, Le Monde des Possibles et Diesis Network organisent un focus group avec des éducateurs, professionnels et bénévoles travaillant avec des ressortissants de pays tiers/migrants adultes.

Au cours des groupe de discussion, nous nous concentrerons sur les défis auxquels les RPT sont confrontés et sur la manière dont les activités proposées par les organisations présentes et les professionels soutiennent l’inclusion. En particulier, nous nous concentrerons sur le rôle de l’art et de la culture dans l’inclusion des migrants. L’objectif primaire du groupe de discussion est également d’identifier et d’analyser les besoins spécifiques des éducateurs et les lacunes pour d’amélioration des programmes existant actuellement pour l’inclusion des RPT, en particulier en lien avec l’expression artistique.

Les résultats de ce groupe de discussion, ainsi que celui qu’un deuxième mené directement avec les RPT, seront utilisés pour alimenter l’étude du projet InCreate sur le rôle de la culture et des arts dans l’inclusion des migrants.

 

À propos du projet InCreate

L’objectif du projet InCreate est de promouvoir l’inclusion des RPT (ressortissants de pays tiers) et migrants au sein de l’UE et de cultiver l’expression créative comme moyen de promouvoir leur inclusion sociale et la cohésion communautaire. Mis en œuvre dans 6 pays (République tchèque, Grèce, Espagne, Belgique, Royaume-Uni et Turquie), le projet impliquera au moins 60 RPT et 60 éducateurs, professionnels et bénévoles travaillant avec TCN. In-Create se concentrera sur le développement et l’application de méthodologies pionnières sur divers moyens d’expression alternatifs, tels que les arts visuels, la littérature, le théâtre, l’écriture créative, le cinéma et la photographie.

Accedez ICI l’info card du project.

 

Sujets de discussion

Principaux sujets à discuter et à échanger entre les participants :

  • Quels sont les principaux défis rencontrés par les RPT en matière d’inclusion en Belgique ?
  • Quels sont les principaux défis et obstacles rencontrés par les RPT concernant l’expression créative ?
  • Quels sont les besoins qui manquent aux éducateurs dans le développement de l’expression artistique comme voie d’inclusion ?
  • Quelles sont les lacunes liées à l’expression artistique dans les programmes de renforcement des capacités des RPT ? Comment promouvoir l’expression artistique comme outil d’inclusion ?
  • Comment les éducateurs peuvent-ils soutenir le développement de diverses formes d’art comme moyens d’expression ? Les principaux défis/barrières liés à la promotion de l’expression artistique ?

 

Agenda

13h30 – 14h00                 Présentation des objectifs du focus group et présentations en table ronde

14h00 – 15h00                 Discussion guidée autour du sujet

15h00 – 15h30                 Questions, prochaines étapes et conclusions

 

Détails sur la date et le lieu

Date :    24 février 2022, 13h30 – 15h30

Lieu :     Réunion en ligne, il faut s’enregistrer ICI et le lien pour se connecter vous sera envoyé par mail.

 

Informations d’arrière-plan

Actuellement, environ 10 % de la population de l’UE est né dans un pays différent de celui dans lequel il réside. D’après Eurostat (2020), 21,8 millions de citoyens non européens vivaient dans l’UE au 1er janvier 2019, représentant 4,9% de la population de l’UE-27.

Au 01/01/2021, la population belge était composée comme suit : 67,3% de Belges d’origine belge (7.753.000), 20,1% de Belges d’origine étrangère (2.320.385) et12,6% de non belges (1 447 853). Globalement, un sur cinq est belge d’origine étrangère. Ce pourcentage est le plus faible de Flandre avec 14,7%. Il grimpe à 23,7% en Wallonie et atteint 39,5% en Région de Bruxelles-Capitale. La proportion de non belges est d’environ 10 % en Région flamande et en Région wallonne. Cette proportion est de 35,5% en Région de Bruxelles-Capitale. (Statbel, 2021) (Statistique Belgique, 2021) (Myria) (Vivre en Belgique, 2015)

Dans ce contexte, l’inclusion des RPT dans leurs communautés d’accueil constitue un défi important. Les migrants sont confrontés à un plus grand risque d’exclusion sociale que la population autochtone, notamment en ce qui concerne l’accès à l’emploi, à l’éducation, à la santé et aux services sociaux.

Des études indiquent que l’art-thérapie peut améliorer le bien-être physique, mental et émotionnel des migrants et des réfugiés et favoriser leur inclusion sociale (Fitzpatrick, 2002 ; Rousseau et al., 2005 ; Rousseau & Heusch, 2000). Alors que les arts et la culture par, pour et avec les migrants et les réfugiés peuvent promouvoir le bien-être et démanteler les barrières structurelles à l’inclusion, ils peuvent eux-mêmes avoir un potentiel d’exclusion. Malgré l’intérêt des groupes ethniques à assister à des événements artistiques et de performance, des barrières structurelles telles que le manque de moyens financiers et les difficultés linguistiques, ainsi qu’un manque d’identification avec certaines formes et contenus artistiques, peuvent entraver la consommation des arts et de la culture par les migrants et réfugiés (Le & Fujimoto, 2010). La contribution des arts dans le processus d’inclusion des RPT est actuellement sous-estimée, alors que ces techniques et outils ne sont pas intégrés dans le portefeuille des professionnels, éducateurs et bénévoles travaillant avec les RPT.

Note de confidentialité

Avant l’événement, nous demanderons à tous les participants de remplir un formulaire de consentement que nous permettra d’utiliser la contribution donnée lors de l’atelier (celui-ci sera envoyé par mail avant la séance). Dans la recherche que nous publierons les contributions singulières resteront anonymes.

Après le focus group, nous téléchargerons la liste de présence fournie par ZOOM pour confirmer votre participation. La séance sera enregistrée pour nous permettre de créer un rapport par la suite. Nous prendrons et diffuserons des photos de la séance que si tous les participants seront d’accord. Toutes les informations fournies pour cette étude seront traitées de manière confidentielle.

Découvrez les actes illustrés du Workshop « Économie sociale et solidaire et inclusion des personnes migrantes : un défi liégeois ! » (10 décembre 2021)

De nombreuses initiatives en économie sociale et solidaires portées par des personnes migrantes fleurissent en Europe, et se révèlent être de véritables vecteurs d’inclusions : Migracoop, La Fabrique Nomade à Paris, Magdas Hôtel à Vienne, Diomcoop à Barcelone, Collectactif et Green Cantine à Bruxelles, Atemos, Sirius et Univerbal à Liège…

Dans le cadre du projet Union Migrant Net (AMIF DG-Home) porté par la Confédération Européenne des Syndicats, la Ville de Liège, le CEPAG et le Monde des Possibles explorent ensemble cette nouvelle voie inclusive durant 2 ans.

Un Guide de bonnes pratiques à destination des municipalités a été réalisé, afin de soutenir les Villes Hospitalières dans le développement de telles initiatives. Cette version intermédiaire doit être finalisée pour une publication en mai 2022.

Découvrez déjà (format PDF) :

Les actes du Webinaire « Économie sociale et solidaire et inclusion des personnes migrantes : un défi liégeois ! » du 10 décembre 2021. Les actes rédigés seront publiés début janvier 2022

Le guide de sensibilisation – Version temporaire : L’inclusion des personnes d’origine étrangère par l’économie sociale et solidaire dans les villes européennes

Save the date : le prochain événement Union Migrant Net aura lieu le 10 juin 2022 à la Cité Miroir de Liège.

Willy Demeyer et la Confédération Européenne des Syndicats au MDP ce 1/12 : lancement du programme dédié à l’inclusion des personnes migrantes par des initiatives d’économie sociale et la participation des municipalités européennes

Ce mercredi 1er décembre, réunion de lancement du programme des mobilités du projet Union Migrant Net dédié (à Liège) à l’inclusion des personnes migrantes par des initiatives d’économie sociale et la participation des municipalités européennes.

Ce 1ier décembre l’ASBL Le Monde des Possibles accueillera en ses locaux en Potiérue la Confédération Européenne des Syndicats ainsi que des partenaires européens du projet DG HOME AMIF UMN.  Le Bourgmestre de Liège devrait également participer aux travaux dans la perspective d’une relance de la dynamique « Liège Ville Hospitalière »  Les actes et perspectives de la rencontre seront disponibles sur demande.

Invitation

Programme de l’événement 

www.unionmigrantnet.eu

Twitter @etuc_ces @UnionMigrantNet
Facebook @UnionMigrantNet
#UnionMigrantNet

 

Kickst’arts – inclusion des jeunes et arts numériques : événement de clôture (webinaire) ce 21 juin

KICKST’ARTS est un projet international financé par Erasmus+ KA2 et coordonné par le Monde des Possibles, en partenariat avec Kids & Co (Berlin) et Active Youth (Vilnius/Kaunas). Pendant deux ans, nous les partenaires ont travaillé dans l’objectif de comparer leurs pratiques de terrain en terme d’inclusion des jeunes en décrochage scolaire et/où éloigné.e.s de l’emploi.

KICKST’ARTS vise également à mutualiser les bonnes pratiques par la réalisation d’un guide méthodologique à destination des associations de jeunes, mais aussi de l’enseignement formel afin de proposer des animations en lien avec la problématique du décrochage. Les jeunes des contextes partenariaux ont été conviés dans la réflexion et la recherche de solutions innovantes qui les concernent.

L’événement de clôture du projet aura lieu en ligne sous forme de webinaire ce 21 juin de 14h à 16h. Des participants seront présents afin de témoigner de leur expériences et le guide pédagogique sera présenté au grand public dans sa version anglophone.

Lien vers le webinaire : https://zoom.us/j/94851131010 

Contact : kevincocco@possibles.org

English version:

KICKST’ARTS is an international project funded by Erasmus+ KA2 and coordinated by Monde des Possibles, in partnership with Kids & Co Kids & Co (Berlin) and Active Youth (Vilnius/Kaunas). For two years, the partners have been working with the aim of comparing their field practices in terms of inclusion of young people who have dropped out of school and/or are far from employment.

KICKST’ARTS also aims to share good practices by producing a methodological guide for youth associations, but also for formal education in order to propose activities related to the dropout issue. The young people in the partnership contexts were invited to take part in the reflection and the search for innovative solutions that concern them.

The closing event of the project will take place online in the form of a webinar on 21 June from 2 to 4 pm. Participants will be present to share their experiences and the pedagogical guide will be presented to the general public in its English version.

Link to the webinar: https://zoom.us/j/94851131010 

Contact: kevincocco@possibles.org

Le Monde des Possibles ASBL