“Sans-papiers mais pas sans droits”

La création artistique d’affiches politiques, une action transversale entre minorités.

Chaque semaine, plus de 150 personnes (69 nationalités) animent les actions du Monde des Possibles situé au 97 de la rue des Champs à Liège. En octobre 2015, deux formateurs de l’association, Kévin Cocco et Elisa Léonard, ont souhaité articuler leurs ateliers respectifs (New Start et Dazibao) pour mener ensemble une action collective qui démontre des alliances possibles entre communautés. Cet article propose de l’esquisser.

NEW START – DAZIBAO : quand deux réalités se rencontrent

D’une part, une dizaine de femmes migrantes se côtoient chaque matin pendant 2 mois lors d’une formation intitulée New Start (NDLR : nouveau départ). Celle-ci, financée par la Commission Européenne – Daphné, s’adresse aux femmes migrantes qui ont fait l’objet de violences ou de discriminations. Ce vécu souvent traumatique est le socle commun sur lequel se fonde une volonté d’émancipation qui s’exprime par un projet socioprofessionnel, l’acquisition d’infos sociales et juridiques mais aussi par l’expression créative de leurs droits fondamentaux.

D’autre part, le projet DAZIBAO se développe en partenariat avec le CRIPEL et le Croix-Rouge de Belgique – Département ADA (accueil des demandeurs d’asile). Au cours de ce projet, le Monde des possibles accompagne des personnes demandeuses d’asile (principalement des hommes) qui logent dans les centres ouverts de la Croix Rouge pour une formation de 160 heures divisée en trois modules : les nouvelles technologies, les informations sociales et les actions d’éducation permanente.

Une volonté à revendiquer les droits des femmes migrantes d’une part et celle des demandeurs d’asile d’autre part réunissait pertinemment les conditions d’une action commune.

De la rencontre à la co-construction

La rencontre a généré après plusieurs semaines de travail commun, des slogans qui résonnent particulièrement dans l’actualité récente des attentats de Paris : « Paix, égalité, justice pour tous : pourquoi pas ? », « Je suis donc j’ai droit », « Unis, nous vaincrons » en sont un aperçu.

Ces slogans ont pris forme dans des affiches politiques sérigraphiées. Celles-ci ont été exposées dans le cadre de la journée pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre 2015. Une autre exposition sera prévue dont nous préviendrons le CRIPEL.

Carrefour des minorités, cette action fut, pour les participants et participantes, un moyen d’exprimer leurs témoignages comme rapport au pouvoir. Certes, le travail est encore long mais comme dirait l’un des participants : « tenons-nous la main pour aller plus loin ».

Plus d’infos sur https://www.possibles.org

Page de l’expo : https://formationdazibao.wordpress.com/octobre-novembre-2015/

Anthropologue / Animatrice de projet EP/ISP au Monde des Possibles.

Plus d’infos :

Kévin Cocco : kevincocco@gmail.com – 04/232.02.92.

Elisa Léonard : elisa.leonard78@gmail.com – 04/232.02.92.